« Rouge » (2016) et « Mort aux cons »(2007) de Carl Aderhold…

 

ob_5b776c_index

Le dernier roman de Carl Aderhold:

En vidant la maison de son père qui vient de mourir, Carl retrouve un cahier d’enfant. Sur la première page, un titre écrit de sa main :  » Histoire de ma famille « , et en dessous :  » De Cologne à Paris, quatre générations d’Aderhold « . Lentement, les souvenirs remontent : ceux de son enfance, de sa famille, de leur malédiction.
Quel germe de fatalité instilla Peter, l’ancêtre fondateur, qui déserta l’armée allemande avant la Première Guerre mondiale pour devenir français ? Georges, le grand-père un peu terne, n’était-il pas condamné à l’échec, lui qui rêva un soir d’ivresse d’arrêter seul une colonne SS ? Et que dire du père, Pierre Decazes, comédien, communiste flamboyant, qui fit de sa vie et de celle de ses proches un théâtre engagé ?
Bercé par les paradoxes de l’idéologie et le besoin de fiction qui la sous-tendait, Carl Aderhold nous raconte une jeunesse française, mais aussi la naissance d’un écrivain pour lequel la remémoration des défaites est à la fois consolation et chant d’amour.

Le premier roman de Carl Aderhold:

celui -ci je l’ai offert deux fois, le titre me paraissant faire figure d’incantation à certaines périodes de ma vie….Jubilatoire!

9782253124870-T

 

« Contrairement à l’idée répandue, les cons ne sont pas réformables. Une seule chose peut les amener non pas à changer, mais du moins à se tenir tranquilles : la peur. Je veux qu’ils sachent que le temps de l’impunité est révolu.
Je compte à mon actif cent quarante meurtres de cons. Afin qu’ils ne soient pas morts pour rien, je vous enjoins de lire ce manifeste. Il explique le sens véritable de mon combat. »
Qui n’a jamais rêvé de tuer son voisin le dimanche matin quand il vous réveille à coups de perceuse ? Ou d’envoyer dans le décor l’automobiliste qui vous serre de trop près ?
Mais passé les premiers meurtres d’humeur qui le débarrassent des cons de son entourage, le héros prend peu à peu conscience de l’ampleur de sa mission.

4 réflexions sur “« Rouge » (2016) et « Mort aux cons »(2007) de Carl Aderhold…

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s