LES CONTROVERSES LITTÉRAIRES (7/9) : UNE VIE ET BEL-AMI DE GUY DE MAUPASSANT

le-feuilleton-de-lété_bel-ami

Bel-Ami, le second roman de Guy de Maupassant n’a pas été l’objet de censures ni de procès retentissants. L’ouvrage est pourtant de ceux qui ont profondément agité les débats littéraires et moraux du XIXe siècle. En mettant en scène un personnage de journaliste aussi manipulateur et moralement ambigu que Georges Duroy, Guy de Maupassant ne jouait-il pas avec le feu des critiques ? Qu’ a pensé le public de ses aventures ?

boule

Si Bel-Ami n’est que le second roman de l’auteur, ce dernier est déjà un auteur considérablement apprécié. Ses histoires courtes, ses contes mais aussi ses articles publiés dans Le Figaro ou Gil Blas sont lues et appréciées.

Maupassant fait une entrée fracassante dans la littérature avec sa nouvelle Boule de suif, publiée dans un recueil de nouvelles collectif intitulé Les Soirées de Médan. Le nom alors méconnu de Maupassant côtoie ceux plus célèbres d’ Émile Zola, l’instigateur du recueil, de Paul Alexis ou encore J.-K. Huysmans. La nouvelle de Maupassant est un coup d’éclat qui éclipse, momentanément tout du moins, les autres nouvelles du recueil. Gustave Flaubert, qui prend le jeune écrivain sous son aile, est ébloui :

Il me tarde de vous dire que je considère ‘’Boule de suif’’ comme un chef-d’œuvre de composition, de comique et d’observation. C’est bien original de conception, entièrement bien construit et d’un excellent style. Le paysage et les personnages se voient, et la psychologie est forte. Oui, jeune homme ! Ni plus ni moins, cela est d’un maître.

L’action de chacune des nouvelles du recueil se déroule pendant la guerre franco-prussienne. Le traitement de cette guerre par ces écrivains naturalistes -soit Zola qui aurait réunit ses disciples- déplaît à certaines critiques qui trouvent que le tout manque singulièrement de patriotisme!

De 1881 à 1885, année de la publication de Bel-Ami, c’est presque deux à trois ouvrages de Maupassant qui sont publiés chaque année. Il est régulièrement placé au « premier rang des écrivains modernes » que ce soit dans Le journal des débats politiques et littéraires, Gil Blas ou Le Temps

Les nouvelles de Maupassant connaissent un succès continue. Qu’en est-il de ses romans ? Connaissent-ils le même succès ?

Un jeune romancier aux prises avec la censure

D’abord publié en feuilleton dans le journal Gil Blas, le premier roman de Maupassant, intitulé Une vie raconte l’histoire cruelle de la vie d’une femme, de sa sortie de couvent jusqu’à sa mort. Il sort en librairie en 1883.

L’insolent succès de Maupassant ne faiblit pas, les critiques dithyrambiques sont encore au rendez-vous!

On apprend cependant, dans les pages du Figaro, qui refuse de prendre partie, qu’Hachette a pris la décision de ne pas vendre le livre dans les gares, pour des motifs « moraux ».Cette décision inquiète Maupassant qui refuse ce « contrôle moral » imposé à son oeuvre. Il lance immédiatement une pétition, signée par nombre d’écrivains relayée dans de plusieurs journaux .C’est Georges Clémenceau  qui va défendre l’écrivain devant la Chambre des Députés.L’affaire est une première brèche dans le monopole d’Hachette, désormais sur la sellette, mais la requête de Maupassant, Clémenceau et les écrivains qui se sont rangés de leur côté, échouent. Hachette était selon la Chambre dans son bon droit de refuser de vendre le livre .Guy de Maupassant n’est pas homme à se reposer sur ses lauriers. A peine son premier roman publié et malgré le combat qu’il a mené contre Hachette et la censure, il publie deux ans plus tard un nouveau roman, intitulé Bel-Ami.

Couverture-Bel-Ami-1

Maupassant, malgré la censure appliquée dans les gares pour son premier roman Une vie, a continuellement joui d’un grand succès, qu’il soit critique ou commercial. Ses oeuvres sont appréciées et son style admiré.

Bel-Ami représente une certaine fracture avec cette réception quasi-idyllique.

Journaliste lui-même, publiant dans de nombreuses revues comme Le Gaulois pour lequel il part parfois en reportage, comme ici en Afrique, Guy de Maupassant met en scène dans Bel-Ami un journaliste particulièrement retors et arriviste. Un parfait salaud en somme qui navigue dans des sphères journalistiques particulièrement malsaines.

Qu’un auteur apparenté au naturalisme et dont on a vanté la justesse de sa plume autant que la précision de ses observations prenne pour sujet le milieu dans lequel il travaille et comme « héros » un journaliste, il n’en fallait pas plus pour faire de ce livre un ouvrage à la fois autobiographie et à charge envers le journalisme!Certains avis, comme dans les pages de La Justice, sont très positifs. L’auteur salue une étude de « mœurs d’une foudroyante sincérité ».D’autres, comme dans les colonnes littéraires du Gaulois, sont très négatives. L’auteur de la critique, qui souligne le succès du livre, a trouvé la morale du livre trop répugnante : « Malheureusement, c’est presque toujours l’honneur qui est vaincu » .Le débat faisant rage, les critiques négatives succèdent aux positives.Bon an mal an, le livre devient une référence tout comme le personnage de Georges Du Roy qui devient, sinon un modèle de vertu en tout cas un modèle de littérature dont le profil est plus ou moins réutilisé par d’autres écrivains.

A la mort de Maupassant, en juillet 1893, de nombreux écrivains donnent leur avis sur son oeuvre. Pour Huysmans, c’est Bel-Ami son plus beau roman quand Zola a une préférence pour ses nouvelles .C’est pourtant fréquemment présenté comme « l’auteur de Bel-ami » qu’est évoqué l’auteur dans la presse française après sa mort, que ce soit dans Gil Blas, La Lanterne, Le Journal ou encore Le Figaro.

L’intégralité de l’article est à lire ici

Une réflexion sur “LES CONTROVERSES LITTÉRAIRES (7/9) : UNE VIE ET BEL-AMI DE GUY DE MAUPASSANT

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s