L’école dans la littérature (suite): Les Années Douces de Hiromi Kawakami

 

  Tsukiko a 37 ans. Elle est célibataire, solitaire, pas malheureuse… juste un peu hors du monde. Un jour, elle retrouve son ancien professeur de japonais, de 30 ans son aîné. Se tisse entre eux une relation étrange, respectueuse, mais étonnamment belle et simple. Des rencontres « au hasard », sans rendez-vous, juste comme ça. Ils boivent du saké, de la bière, cueillent des champignons, vont voir des cerisiers en fleurs. Ils profitent de la présence de l’un et de l’autre pour apprécier ces moments éphémères qui rendent le quotidien magnifique dans toute sa simplicité.

Cette relation qui se bâtit doucement, sans que ce soit prévu, est tout à fait attendrissante. Il se dégage, comme dans plusieurs romans japonais, une certaine pureté, une atmosphère un peu rêveuse, tout en pudeur et en délicatesse. La plume de l’auteure évoque quantité d’images qui apparaissent et disparaissent, comme ça. C’est simple et puissant à la fois. Je ne suis pas une connaisseuse, loin de là, mais bon, j’ai souvent remarqué cette caractéristique dans la littérature japonaise. C’est épuré mais aussi sensuel. Chaque détail a son importance, sa raison d’être.

Extrait:

« Depuis quand le maître et moi étions devenus si poches l’un de l’autre? Au début, il avait été pour moi un personnage très lointain. Il représentait à mes yeux « le prof » que j’avais eu autrefois, dans un lointain passé, un inconnu, un vieux. Même après avoir échangé avec lui, quelques mots, je ne savais pas quel visage il avait. C’était une présence indéfinissable à côté de moi, à ce comptoir où il buvait paisiblement son saké. (pp.206/207) »

Le roman a été adapté en manga:

4 réflexions sur “L’école dans la littérature (suite): Les Années Douces de Hiromi Kawakami

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s