Inventaire.

 

cc28a8e3cca19e067e80ebb4db57df79--martin-luther-king-white-art

Quand vous aurez emporté

les images floues

et leurs griffures

d’aigrette

les voix tues

confinées

dans l’enclos

le passage du souffle

le murmure du platane

et la satisfaction vaniteuse

du lilas

le matin surpris

croisant le soir

en avance

 

 

Vous n’oublierez pas

l’asile du lit

et puis la bibliothèque

à la charpente jaunie

le fond qui pleure

la forme qui rit

l’ossature de papier

le palimpseste des années

prisonnier

à l’orée du bois

et la fièvre retombée

des cruels dimanches

qui réclamaient

une rançon

 

 

Alors

il restera

un logis vide

où inviter

le mot

 

 

Barbara Auzou

9 réflexions sur “Inventaire.

  1. Barbara, il vous reste encore tellement de belles choses à dire, et à vivre aussi…
    Continuez donc, ne vous arrêtez pas en si bon chemin, la langue Française a besoin de gens comme vous.
    Je vous souhaite un agréable Samedi.
    Bien à vous.
    Tony

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s