Exérèse…

4973035d7905317dd44aa2435aeae3bc

 

Coiffés de fierté lisse

ils ignorent la colonne d’angoisse

et son tressage minutieux

échappé  du seul cri fugace,

les passeurs de l’ordinaire

les chirurgiens du sérieux.

 

 

Ils ignorent le râle de la voix

suspendu aux pulsions

du ciseleur.

S’ils savaient,

ils auraient peur

les mille coudes immondes

luisant de rouge légitimité.

 

 

Demeure pour toi, fillette

le raphia emmêlé de la tignasse

et la plaie froide

d’être au monde

 

que tu peignes au mieux.

 

 

Barbara Auzou

 

 

 

Les chiffres toujours terrifiants de l’excision…À lire ici.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s