En promenade solitaire…

La pie, de claude Monet.

topelement

Indicible plaisir atone à être l’absent

en draps de brume et à la buée

de la bouche qui hésite au givre

en simulacres d’aventures

en rêve de pur-sang

Quand tout est endormi à la fenêtre

du foyer.

 

 

indicible et muet plaisir à être l’absent

s’éloignant dans l’arrondi feutré de la peur

à la rencontre de la folle en cheveux de givre

et en contretemps de la saison

que la pie des neiges appelle de ses voeux

lancés aux arbres en affres de respiration.

 

 

Barbara Auzou.

18 réflexions sur “En promenade solitaire…

  1. Bonne question. En fait plusieurs pistes pour ma part :
    1) je suis sensible à la peinture, au dessin, sculpture, etc … mais je suis un incapable notoire sur ces domaines, une frustration de taille. Donc l’artiste m’apporte une réelle satisfaction quand mon texte est assujetti à l’une de ses œuvres.
    2) J’ai l’impression que mon texte est nu. C’est bête à dire, mais bon, … j’assume 🙂
    3) La relation de l’écrit aux arts est vraiment porteur aussi de compréhension du texte.
    4) Je trouve tellement belles certaines œuvres qu’un texte (une autre œuvre – c’est prétentieux) permet de poser un regard autre (ou identique) mais d’une même valeur.
    Max-Louis

    Aimé par 1 personne

  2. Ce poème est très beau, il me laisse « perplexe ». Entre angoisse, douleur, fantômes dont j’entends presque crisser les chaînes sans qu’elles puissent même laisser de traces dans la neige, et paix, envol, blanche chaleur, y a t il donc un pays où tout cela se rejoint ?

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s