Jeux d’enfants II.

Pour rappel, le poème « Jeux d’enfants » est ici.

(Jeux d’enfants, Doisneau.)

7db35d2cd1c8ec6bcfb90c6ed0640edc

Hors du corps de l’enfance

effrontément dilapidé du sens

nous avons essuyé d’un revers

de la manche

les injonctions purulentes de talc

inscrites à la chair meurtrie

Mouche toi et dis bonjour à la dame

exécuté à la barbe de la morve méchante

catafalque d’un retour contrit à l’écurie.

 

Jacques a dit va au bout de tes phrases

dans les remous en table rase

du clavier malhonnête

ambassadeur du mot quand tu seras grand

merveille

déjà l’image pâlit à ta langue de géant

un deux trois soleil.

 

Et c’est l’épouvantable morsure

que la nuit gardait sous le coude

attendant d’être bien sûre que s’installe

l’azur

en bulles de savon éclatées

maigre butin au corps

 

encore

qui hésite

en transit

 

Celui qui rira le premier

au terme de la ronde

finira en ricochets

de pierres furieuses

sur l’eau à jamais blonde.

 

 

Barbara Auzou.

6 réflexions sur “Jeux d’enfants II.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s