Le combat et la bouche.

 

 

téléchargement (5)

Parfois un oiseau parlait plus haut que les autres,

le morne insecte de l’oreille s’affolait

alors en déchirements sinistres au tympan.

Ah! les profondes alarmes de la parole

intentées contre le sein d’une nuit sans faute!

 

Et c’était soudain mille oiseaux qui réclamaient

la lutte à grandes armes et l’impatience des cimes,

l’imposture du feu et tout ce qui dissipe,

le combat et la bouche offerte au bleu du crime

et le corps et l’entrave et l’entaille et la chair!

 

En manteau d’ombre et au terme d’un rude hiver,

j’ai suivi des ciels moins habités et plus clairs.

 

 

Barbara Auzou.

5 réflexions sur “Le combat et la bouche.

  1. On habite des forêts peuplées de coucous
    se tirant le cou pour savoir quand ce sera l’heur
    et on se retrouve big-benne d’un robot-grillon made in taïwan
    La peur est le sens m’aime de la vie
    Toi qui fut d’abord grotte comme tout un chacun
    tu es la seule en tant que Femme à l’être en corps
    La caverne quoi qu’on en craigne on y revient toujours…

    Aimé par 1 personne

Répondre à loisobleu Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s