De la cave au grenier.

Reproduction gravée par Devilliers l’aîné d’après le Philosophe en méditation de Rembrandt (1814).

téléchargement

Le ciel est bas et le soir descend une à une les marches à l’appel de la lune

comme un vieux bonhomme en prise avec sa vie inopportune, tendant des mains de printemps au rideau d’acier

qui lui aurait ravi et le soleil et les saisons

et le toit chaud de ma maison;

Je l’entends arpenter l’espoir de la cave au grenier, convoquant Éluard et le dur désir de durer.

 

 

Barbara Auzou.

5 réflexions sur “De la cave au grenier.

  1. Bon jour,
    A l’entresol le temps compte les lignes restantes de chacun au pourtour des verticales heures où l’angoisse du désir de resté éveillé encore encore encore jusqu’à la dernière lettre de la Lettre d’un conteur menteur destin qui se rit de nos de vies éphémères …
    Max-Louis

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s