Les morts font le nid des vivants.

artisanat-660x400

Aux mensonges du vent

Au bec de l’oiseau bourru

Les tourmentes au toit suspendues

Les morts ce jour font le nid des vivants

Insufflant l’air à leurs songes

Et du drame le fil à la patte est rompu

Nous n’attendions plus rien

Et tout est revenu

Le rire l’abeille et les pétales

la légèreté au sein lourd

Et la lueur d’amour fou à l’oeil du chien

L’os épris de la chair et la nuit du matin

Au seuil d’un jour de beauté étale.

 

 

Barbara Auzou.

15 réflexions sur “Les morts font le nid des vivants.

      • Devant l’officine, l’apothicaire tire du mortier, un remake de l’aartilleur de Metz ? Les histoires d’obus perforant le cœur je choisirai la largeur d’esprit de Guillaume, quand il navigue, plutôt que l’étroitesse d’une mijaurée…
        Entre-deux bourrasques, j’ai mis un arc-en-ciel dans le Pouls. Insu au retour si je me sens mouillé ce sera bien d’un engagement personnel.
        Nous avons la garde des chiens à nourrir.
        Tiens à l’encre.

        Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s