Allure.

jpeg 1

L’aube attendait l’heure

et le signal à la mémoire alarmée

derrière les rideaux lourds

derrière les paravents inquiets

au-dessus d’un ciel lavé de rosée

dont ne subsistait que la pâleur.

 

Comment décider de l’allure à donner

à la consigne et au verre du jour

Même en pas désaccordés?

Aux recoins de quels visages qui tremblent

en fenêtres d’illusion et à la buée

de quels instruments du souffle à l’air liés

poserons-nous le pavé de l’éternel retour

pour contempler à nos consciences superposées

les jardins qui s’étagent

les journées emmêlées

et la terre et le vent qui battent l’amble?

 

 

Barbara Auzou.

5 réflexions sur “Allure.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s