L’événement.

89233863_o

Écrire l’événement

c’est tromper le vigile

en sa nuit de signes trop ordonnés

et dévier la logique de l’unique chemin

pour lui donner un sens sous peine d’être rien

à la serre du grand rapace

sinon une proie.

 

Ce qui tombe ne tombe pas par moi.

Le langage hélas parfois nous devance

et prend le visage commun de l’accident

écrasé à l’ardoise bleue des toits

grand corps déchiqueté au fiel des lignes électriques

que l’orage foudroie

et disperse en plumes de sang.

 

 

 

Barbara Auzou.

 

3 réflexions sur “L’événement.

  1. Pingback: L’événement (II) | Lire dit-elle

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s