« Ailefroide », Altitude 3954. Roman graphique.

téléchargement (2)

L’histoire :

Dans un musée, un enfant est complètement absorbé face à un tableau, le boeuf écorché, de Soutine. Hypnotisé, l’enfant est interrompu par sa mère au moment où il tend la main pour le toucher. Sa mère reproche à Jean-Marc de passer trop de temps dans ce musée. Alors qu’elle l’amène faire une balade en montagne, celui-ci s’éloigne et grimpe tout en haut du petit pic, sous les remontrances de sa mère. Il tombe amoureux de la montagne. Trois ans plus tard, son ami Sempé vient le chercher pour faire une voie d’escalade. Jean-Marc Rochette n’a pas de matériel, ils l’empruntent à un camarade qui est déjà un grimpeur chevronné, Eric Laroche-Joubert. Les amis prennent du plaisir, et Jean-Marc fait des efforts à l’école pour que sa mère lui achète du matériel. Mais au lycée, Jean-Marc choque par son esprit libre et les dessins qu’il propose. Puni à plusieurs reprises, sa mère n’a d’autre choix que de le mettre en internat. Mais Jean-Marc fait le mur et continue de grimper avec son ami Sempé. Un soir, alors qu’ils dorment à la belle étoile, ils se promettent de faire ensemble le pic d’Ailefroide, un monstre magnifique à près de 4000m d’altitude. Une vie dédiée à la montagne et au dessin vient de commencer…

 Ailefroide,Altitude 3954, de Jean-Marc Rochette et Olivier Bocquet. Paru le 21 mars 2018 Bande dessinée (cartonné) .Editions Casterman.
imagestéléchargement (3)

Une réflexion sur “« Ailefroide », Altitude 3954. Roman graphique.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s