L’estoc.

Photo Pinterest.

bdf936192228417c0067b1ef19ce2c6a--hands-on-dark-art

Et où écrire ailleurs

que sur l’état naturel de l’excès,

des trouées de l’enfance,

de son corps et de ses contrées

innervant les remises de peine et puis la peur,

les désirs de guerre et ses tourments sublimés?

 

Ce qui pourfend à l’épée n’est que le mot retenu.

C’est l’estoc fragile et fou

au fleuret furieux du souffle ému

qui flaire l’ouverture à la feuille du temps

et au fer sa séculaire nervure.

 

Ce qui s’écrit ne doit se fier à l’armure

Sous peine de n’être à la page que main coupée

et au jour inchangé de ne voir célébrer

que le sacre de l’usure.

 

 

Barbara Auzou.

16 réflexions sur “L’estoc.

  1. J’aurai voulu être…mais tout le monde est pas artiste.
    N-L

    L’ESTOC

    Au pommeau de l’épée on lit :
    Calixte
    Pape.
    La tiare, les clefs, la barque et le trémail
    Blasonnent, en reliefs d’un somptueux travail,
    Le
    Bœuf héréditaire armoyé sur la chappe.

    A la fusée, un
    Dieu païen,
    Faune ou
    Priape

    Rit, engainé d’un lierre à graines de corail ;

    Et l’éclat du métal s’exalte sous l’émail

    Si clair, que l’estoc brille encor plus qu’il ne frappe.

    Maître
    Antonio
    Perez de
    Las
    Cellas forgea
    Ce bâton pastoral pour le premier
    Borja,

    Comme s’il pressentait sa fameuse lignée ;

    Et ce glaive dit mieux qu’Arioste ou
    Sannazar,
    Par l’acier de sa lame et l’or de sa poignée,
    Le pontife
    Alexandre et le prince
    César.

    José-Maria de Heredia

    Aimé par 2 personnes

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s