« La Soupière ».Pierre Reverdy.

Cézanne, Nature morte à la soupière. ( 1877)

cf1139d135237f6a03eb137b73464ae3

Le monde de la faim, la fin du monde.La soupière est comme un globe terrestre sur la table. Et du globe fendu couvercle soulevé, l’odeur monte et une tête et des bras blancs dans un nuage.

Et la tête riait.   – la tête riait et flottait d’un bout à l’autre de la table.

Du parfum à la faim, par un chemin plus long, ramenant les ardeurs du fond d’un autre songe.

Pierre Reverdy. Au Soleil du plafond.

4 réflexions sur “« La Soupière ».Pierre Reverdy.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s