Le lien et la blessure.

rayons-de-soleil

La terre tremble sur ses pattes d’usure

et on jugerait soudain

que le soleil nous joue un tour,

célébrant du lien et de la blessure

le troublant et chaud paradoxe.

 

Et le blé roux des cheveux

sans ruse et sans détour

accroche des voeux aux futurs équinoxes

pour aplanir le champ du jour.

 

 

Barbara Auzou.

7 réflexions sur “Le lien et la blessure.

Répondre à encrenoires Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s