Tristes nouvelles des étoiles.

vieux-jardin-abandonné-88006290

Le jardin court haletant derrière ses feuilles de silence qui prennent insensiblement la couleur de corps qui refroidissent et qu’il faudrait au souffle qu’on ravive.

Tristes nouvelles des étoiles mesurant attristées l’étendue de la torture au nid secoué de l’oiseau qui pleure ce soir sur ses plumes de patience et rit simultanément de ses souvenirs d’eaux vives.

 

Barbara Auzou.

 

 

5 réflexions sur “Tristes nouvelles des étoiles.

  1. J’ai connu un temps, encore enfant, où passant dans le soleil devant la prison du Cherche-Midi, boulevard Raspail, j’entendais chanter le dernier bon jour d’un gosse qu’on allait fusiller attaché au poteau du jardin…
    Il n’avait rien fait que vouloir marcher tête haute….
    N-L

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s