Ecueils pourpres.

116463457

Nos sentiers de liberté sont parsemés d’écueils pourpres et de coeurs éventrés.

Ce qui pleure à l’épaule mesure le poids de la part absente et sa réponse bavarde emprunte de vaines routes.

Seule la patience feutrée de l’oiseau à la bougie éteinte du ciel demeure la question muette et essentielle sur laquelle silencieusement on s’attarde

et la vallée à la face injuriée cherche à ses lèvres les claires voyelles de ses banqueroutes et celles sensibles et souterraines du sang au secret.

 

Barbara Auzou.

 

12 réflexions sur “Ecueils pourpres.

  1. Ils disaient nous vous assainirons les réseaux, les allergies comprises en aller maria
    tous tubes ramonés cas fait philtre
    Si d’écueil on épargne les noises le livret A remonte en orbite avant l’arrivée des saints de glace
    La flexibilité de l’humeur a la maîtrise des sanies grisâtres
    La vie où tu meurs c’est franco de port
    L’oiseau en déséquilibre sur un retournement de vent est déchaussé de la bonne réputation avant d’avoir quitter les étriers
    L’arase d’une forte poitrine créerait-elle une nouvelle Beauce dans la Forêt Noire, qu’on ne saurait mieux s’y prendre devant l’indifférence du géniteur atteint du mal de rien
    Les lèvres d’un humide besoin tournent plus de sept fois dans la bouche de la prière
    Mesurant les maux en en brisant l’étalon, la peine sort du secret pour réclamer la part de bonté qui lui est due…
    N-L

    Aimé par 1 personne

Répondre à Brises lettrées Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s