Un peu en avance sur le jour.

1069371-photographie-macro-nature-noir-et-blanc-de-fleur-et-rosee-s-2_medium

Je vais

un peu en avance sur le jour

enfuie au matin du monde

effacer comme on rature

la griffe et la morsure

puis la ronce en préambule

de tous les bouquets lancés

aux souliers de fausses rondes.

 

Je vais

apaisée pétrir les mots

et par eux l’absence et sa longue traversée

entre l’énigme et le fardeau

puis étreindre des mains fiévreuses

qui se tendent infirmes vers la beauté.

 

La mémoire est un membre

gonflé de nuits immatérielles.

Rien ne naîtra plus de son grand corps de cendres.

Alors je vais hélant l’hirondelle

 

sûre de pourvoir aux prémices de son chant.

 

 

Barbara Auzou.

 

16 réflexions sur “Un peu en avance sur le jour.

  1. Quelquefois en avance sur d’autres tu me vois aujourd’hui en retard
    c’est bien puisque enfin on t’a lu et dit tout le bien qu’on en pense

    Des heures d’un mauvais sommeil du à l’abrutissement physique m’handicapent plus que sérieusement ce matin. Autour de moi en plus la cavalcade de chariots boulimiques me donne la nausée…à croire que sorti de s’empiffrer l’homme n’existe pas.

    Et je me tenais sur ton seuil spirituel, à côté , isolé, de ce monde de peu à qui il faut beaucoup pour s’emplir la panse. Pourtant il m’était apparu que le coeur est sans limites alors que même l’estomac de Pantagruel a les siennes.

    Au risque d’être le niais qui ne fait que répéter, je dis c’est beau, ça m’atteint, ça me bouleverse, ça me porte ce que tu écris, comme si je trouve des mots de ma Barbara pour moi.
    N-L

    Aimé par 1 personne

    • j’en reviens aussi de ce cette fourmilière commerciale…Quel monde…
      Pourtant, ce qui m’a frappée ce matin ce sont les sourires que les gens me lançaient, de manière évidente, donnée…A tel point que je me suis regardée dans le rétroviseur après pour vérifier…Alors, j’aimerais n’en garder que ça….
      Mes mots appartiennent à ceux qui les vivent de l’intérieur….à ceux qui savent que la poésie n’est pas pur exercice de style…
      Merci mon Alain…

      Aimé par 1 personne

      • Croisé tant de camping-cars et autres voitures avec cercueil et vélos en rentrant hier soir que ce matin j’m’ai dit qu’y ,en avait qui avaient oubliè la bouffe…Ai pas eu ta chance. Me suis fait très violemment agressé par un abruti qui ne savait pas comment raccrocher son chariot. je suis parti sous ses menaces n me disant que ce jour commençait bien mal.
        Pour le reste, je sais ce que vaut ta poésie, et surtout ce qu’elle et à qui, ma Barbara.
        En fait hier j’ai bêtement cru m’être séparé de la connerie, on s’est vite empressé de m’y remettre et ça donne un mal de cabane qui n’aurait du….

        Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s