Des jours sans bruit.

1f05e960e0a7d83bc1f7ad965133e541

il y a des jours sans bruit

à crever la plaie blanche de l’ennui,

des matins à la dentelle du sourire

qui viennent griffer l’oeil ancien

et dénouer ses colliers de peur

superposés aux attaches d’enfantines pâleurs.

 

Alors, dans l’oubli du monde et de la montre,

on reprend sa marche têtue et innée

à grandes foulées sur l’herbe drue.

Il en est ainsi des rencontres rares

qui vous font pousser droit

dans le doux désordre de l’orgueil

en ratissant la route

au bord de votre regard

de nouveau-né.

 

 

Barbara Auzou.

9 réflexions sur “Des jours sans bruit.

  1. Et là, devant, avec son physique de mer mais sans sel, s’étale l’amer
    tant et si bien que dans sa marée il trie et expurge
    prenant la pollution dans ce qu’elle déclenche de positif
    quand on voit
    quand on entend
    du mal on fait surgir le bien
    L’orgueil retourne à sa place, il laisse la vérité à la place qu’elle doit occuper
    L’enfant peut entreron l’attend
    on le regarde
    on l’étreint
    C’est pur le regard d’un enfant, il faut le laisser paraître sans le dévoyer de son chemin…
    N-L

    Tu sais ce fauteuil il en balance ma Barbara…profondément.

    Aimé par 2 personnes

Répondre à loisobleu Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s