Nécessité du rêve.

Paul Klee Le Poisson d’Or Huile et aquarelle .

492e7092a25dc6969f595b2f1485aca6

La chambre ouverte sur la nécessité de défendre nos rêves et sur les fleurs intimidées et roses d’un cerisier du japon,

nous repoussons du pied la verte vengeance de l’eau et la véhémence d’un ciel qui ne dort que d’un oeil dans l’inquiétude violette de la nuit pulvérisant la lumière au patriarcat des nuages.

un soleil confus offre son dos rond à nos caresses et rampe vers nous surpris d’être appelé par son nom pour s’endormir au pied du lit.

Nous rejoignons sans bagages un pays de rivières au secret de rives jumelles.

Des poissons facétieux remontent le courant d’écailles aux sourires de nos yeux.

Et nous nous endormons comme des sauvages éblouis.

 

Barbara Auzou.

8 réflexions sur “Nécessité du rêve.

  1. Celui-ci m’atteint à plus d’un titre, tu l’as illustré d’un tableau fabuleux de Paul Klee. Un jour tu m’as demandé de te dire quels peintres j’aimais profondément, Paul en en est. Il est avec Marc mon moteur de vie autrement, une dynamique de la pensée allégée du poids de l’absence poétique, un luminaire à pédale sur lequel je quitte là pour là ici sans le quotidien mesquin des charmeurs qui ont des serpents moins venimeux qu’eux dans leur panier…Je suis heureux de ton choix . Ton poème s’y déploie fort d’une apesanteur totale. Moi aimer toi Barbara !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s