Nommer.

2434085-sipa-00837150-000015 (1)

Le jour titube

à l’arc de la bouche mère

et la ferveur de l’enfance

lance sa dernière flèche rude

qui retombe dans la flaque d’un jardin de brume

où nous dormons aveugles les yeux grand ouverts.

 

Quand cette vie fut-elle nôtre en vérité?

À la mâchoire de quels mots

a t-on laissé pendre les oripeaux

des piètres chasseurs que nous fûmes

qui ne laissent que cônes d’ombres éventrées , décadentes

et grappes d’heures entre deux nuages fendus?

Dans le galop du temps se noie un soleil nu

devant l’arme blanche de l’absence à soi-même.

 

On convoque confus alors des jours de lys et d’agapanthes

pour réapprendre à donner un nom à ce qu’on aime.

 

 

Barbara Auzou.

 

11 réflexions sur “Nommer.

  1. Changer le non en gommant le pseudo oui
    Rouleau qui nem rien du printemps
    ces maux qui quêtent ne tournent qu’à la dérision

    Que de lés font diamant aux bords de rivières à sec
    laissant que chant opératoire au gré des circonstances.
    ce qui bat l’anse port tique sans faire la planche

    La question de savoir à qui appartînt cette vie n’à de réponse qu’aux objets perdus
    où l’attente ne toile rien d’une odyssée
    il n’y a dans la clarté apparue de son image rien qui puisse être confus…
    N-L

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s