Billet des Corbières 74: Vers demain.

vers demain

Où vas-tu dans la crainte,

visage d’eau et de fièvre

non-apaisée dans la complainte

du sang usé à tirer sur la plèvre

du jour et le sel de l’usure

pour seule empreinte?

 

Sur quel chemin encore

mesures-tu le poids des choses

que le vent seul perfore

ranimant les présences défuntes

et l’éternelle angoisse des racines?

 

Tu rêvais de territoires d’or d’étain

et de poussières mais tes paumes brûlent

prisonnières de leurs dénis et de l’inconstant

et si une autre voie se dessine

qu’elle donne l’élan vers demain

 

et la certitude debout du corps vivant.

 

Barbara Auzou.

 

2 réflexions sur “Billet des Corbières 74: Vers demain.

  1. Au rythme de la vague
    la fenêtre lancine
    un goût d’inachevé sur la langue

    Au-dessus de la ligne de flottaison apparaît un battement d’oiseau

    Un émoi cabestan tire à cale
    cet an fort empli de bleu mets-t-y-l’aime
    t’auras l’arase pour les bosses…
    N-L

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s