Dupin du jour.

2-jacques-dupin21

La peur nous donne l’allure légère, le détachement, le regard avide à proportion de l’espace infini qu’elle déploie devant nous. Mais à mesure que nous allons, nous écartant son foyer, les obstacles anciens se dressent , le poids de la terre, les entraves du sang, le goût des blessures, et la pierre d’un amour récent qui brille dans l’herbe et désigne les passages et les substitutions du jeu, angle vif que la peur regagne, et illumine.

Proximité du murmure./ Jacques Dupin. 1963.

6 réflexions sur “Dupin du jour.

  1. SOUS LE PHARE OBSÉDANT DE LA PEUR

    Ce n’est encore qu’un petit halo, personne ne le voit, mais lui, il sait que de là viendra l’incendie, un incendie immense va venir, et lui, en plein cœur de ça, il faudra qu’il
    se débrouille, qu’il continue à vivre comme auparavant (Comment ça va-t-il? Ça va et vous-même?), ravagé par le fea consciencieux et dévo-rateur.

    Il est devant lui un tigre immobile.
    Il n’est pas pressé.
    Il a tout son temps.
    Il a ici son affaire.
    Il est inébranlable.

    …et la peur n’excepte personne.

    Quand un poisson des grandes profondeurs,

    devenu fou, nage anxieusement vers les poissons de sa famille à six cents mètres de fond, les heurte, les réveille, les aborde l’un après l’autre :

    «
    Tu n’entends pas de l’eau qui coule, toi? »

    «
    Et ici on n’entend rien? »

    «
    Vous n’entendez pas quelque chose qui fait « tche », non, plus doux : tchii, tchii? »

    «
    Faites attention, ne remuez pas, on va l’entendre de nouveau. »

    Oh
    Peur,
    Maître atroce!

    Le loup a peur du violon.
    L’éléphant a peur des souris, des porcs, des pétards.
    Et l’agouti tremble en dormant.

    Henri Michaux

    Et soudain en ouvrant l’apporte, ma main se sentit vide de la tienne, je refermais mes deux bras à la taille de mon courage et sentis le gonflement de tes seins, quelle peur j’ai bêtement pu avoir…
    N-L

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s