Le mur.

téléchargement

Comme s’il en avait assez des tranchées creusées au milieu de sa chambre, le monde a fait le mur; dans son sac le souvenir moite de l’enfant qu’il était

Et au travers du tablier dont il a agrandi l’échancrure, on peut voir ensemble toutes les barrières s’agenouiller sur leurs gonds fatigués et

s’éprendre de l’horizon infernal qui s’invite à jouer

aboyant maintenant après le chien couché dans un coin du ciel dont il attend fébrile l’ultime retour de balle

 

Barbara Auzou.

5 réflexions sur “Le mur.

  1. Lucidité omniprésente
    mise panne voile tombée, le bracelet démonté au cran d’arrêt, comme un rinçage buccal, veux sortir de peine
    à la nacelle appuyé, me laisser porter par la montgolfière de ta poitrine, la palette du nuage crevée par les bouts faisant la pointe
    ma façon de faire le mur pour partir de ce monde enfermé…
    N-L

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s