J’ai ri

orig

J’ai ri

La galoche du menton sur le lavabo du matin qui crachait ses nouvelles insensées sur des ondes de papier mâché comme la première taloche à l’entrain du nouveau-né

J’ai ri

Encore à me voir cueillie à la descente du manège étourdi et au cœur de ma rouge vitalité sans céder rien jamais à la pudeur d’un pré où pousse un pissenlit de neige sur la plaie enclose

J’ai ri

Comme on dépasse le souffrir à l’épine de la rose érigée dans les grands bras de la nuit

 

Barbara Auzou.

 

8 réflexions sur “J’ai ri

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s