Les mots.

Les-mots-font-mal-uniquement-quand-on-estime-la-personne-qui-les-dit

Minés par quelle insupportable

censure et aux lèvres de quelles bouches

charitables les mots retombent-ils durs

dans la poussière et le sable

comme chair pourrie au creux du tamis?

 

D’extrême  justesse se peut-il encore qu’ils rampent

et s’extraient du corps versatile de l’animal

pour vivre leur vie élémentaire de cristal

au verre à pied de l’âme et à l’ivresse des tempes?

 

Bus jusqu’à la lie sans jamais avoir décanté

et sans jamais qu’au sucre on les cueille

ils titubent aujourd’hui sous des flots vomitifs

dans la grimace obscène d’un arbre maladif

et sans feuille

 

Barbara Auzou.

7 réflexions sur “Les mots.

  1. Et si les animaux avaient les mots ? Nous exprimeraient-ils la valeur et le poids de nos maux ? Que diraient-ils de cette Terre, que nous appauvrissons, anéantissons, détruisons, nous, pauvres hères. Langues de vipère ?! Et les arbres ? S’ils parlaient ? Se plaindraient-ils ? Nous ne pouvons que contempler leur cri plaintif. Ô tristesse !

    Aimé par 1 personne

Répondre à loisobleu Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s