Evidence.

raisin-grappe-violet-vigne

Un sang qui coule comme raisin sous le soleil

Plus que pour soi

Et la joie simple du geste qui monte en d’admirables degrés

Il en est ainsi de certaines rencontres

Les distances contractent leurs cloisons et leur consentement a le pas leste

De ceux que les signes ont visité au cep de leur sommeil

 

Barbara Auzou.

4 réflexions sur “Evidence.

      • LE VIN DE CAILLOUX

        Noircirent le front
        D’antique statue
        Et bouche perdue
        En terre de fond.

        Mémoire latine
        De ce qui régna
        Et bonne racine
        De ce qui sera.

        Lavèrent leurs yeux
        Dans l’eau de fontaine.
        Lavèrent leurs dieux
        Dans la vague saine.

        Mordirent le fruit
        Dont le jus fait rire.
        Et viande qu’on cuit
        Dont le jus fait rire.

        De vents légendaires
        Emplirent leurs mains
        Et leurs corps foncèrent.
        Ces vents pour tanins.

        Excellente rage :
        Cailloux au pressoir.
        Changé le roc noir
        En vineux breuvage.

        Géo Norge [Georges Mogin]

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s