Autrement (III)

voix

J’ai reculé

Devant tes mots jetés

à la verticale dans un vent qui s’était tu

Un langage inconnu se tissait sur le ciel exigeant et je craignais

les marées se brisant toujours plus loin sur les terres

Éteindre le verbe disais-tu    Et brûler l’emphase

pour faire naître les voix singulières  sœurs du ventre  bouches retenues

et sources salutaires d’une lumière qui restait à venger

Je suis venue tremblante comme on ouvre les cages sévères

d’un cri rentré sur une voix naissante

Et j’ai cassé la phrase

Pour te plaire un peu

Depuis il pleut des mots orange

que récupèrent des oiseaux dans l’extase de leur vol

 

Barbara Auzou.

 

 

3 réflexions sur “Autrement (III)

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s