Maquis silencieux.

(Cigogne seule sur un champ.Sur le trajet

qui me mène à mon travail depuis cinq

jours…Toujours au même endroit..)

 

wp_20190129_16_13_11_pro

Qui se cache armé

dans le maquis silencieux de l’attente

vaine comme une civière?

Sur quelle roche précipitée

faut-il signer de son nom

et le ravin et le balcon et la bouche

que nous avions aménagés

pour vérifier la véracité et puis l’aubaine

d’avoir enfin un visage

que l’on couchait le soir criblé de victoires

 doigts de poudre   faune et flore effrontées

 en faction sur le casque d’un sein défait

comme sur une migration dernière?

 

Barbara Auzou.

 

3 réflexions sur “Maquis silencieux.

  1. L’animal étrange comme le noir et le blanc qui le plument porte un large paradoxe que le rouge de son long bec élucide

    Chaud et froid sont autant ses climats gouverneurs que la migration et le sédentaire président à son habitat

    Symbole de force qui témoigne d’un esprit de vouloir choisir et y parvenir

    Je les connais pour les avoir vécu durant plus d’une décennie

    Elles sont majestueuses et rayonnantes d’amour

    Je leur trouve une poésie qui force mon respect par les vertus qu’elles possèdent alors qu’elles font défaut à l’homme…
    Suis -là de près ma Barbara elle ne donne que réconfort
    N-L

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Maquis silencieux. | Raimanet

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s