En plus de la vie entrevue

Guepier-10 (1)

À louer ce qui demeure hautement fragile notre vie en plus de la vie entrevue est tout occupée par la fraîcheur qui nous attrape par la nuque docile

Et par le soleil subtil de l’aube aux pieds nus

Il en va de l’honneur du coquelicot en la magie émue des mots

Il en va de l’intransigeance de l’oiseau sur la pierre d’angle de l’heure

 

Barbara Auzou

11 réflexions sur “En plus de la vie entrevue

    • À la lame acérée

      de notre voyage pur,

      la plaie à l’ongle rongé,

      nos doigts hâtifs et fous

      et leurs empreintes de printemps

      dans le ciment de la gravité.

      Des soleils sans armure

      s’effondrent dans la mer;

      la bouche s’abreuve encore

      au lait tiède de l’amandier

      que l’été torride laisse couler

      sur nos enfances de cailloux

      à contre-courant.

      Barbara Auzou.

      Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s