Hasard aboli.

vacances-a-la-campagne

Nous aurions existé à peine

Avec ce sel dans l’air

Et sans jamais entendre nos prénoms

S’accrocher à la laine et à la nuit de nos moutons

Si un matin au bord de comprendre

Qui dicte aux mains la douceur nous n’avions

Décidé de battre la campagne

Pâle du linge d’autrefois et la hache soudain

Nous parut plus lointaine

Quand il nous poussa

Des seins sur le cœur

 

Barbara Auzou

 

4 réflexions sur “Hasard aboli.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s