Terrain vague

IMG_1380

Avant l’invention des familles

Rendre l’enfant immédiat

À tout ce qui brille

Dans le jardin de sa folie première

Et à son errance souveraine

Sur les routes inventées de l’impossible

Le regarder jouer sous nos yeux

Coup de vent dans les blés impassibles

La robe blanche des longs escaliers

S’accrochant encore à la fièvre de la rose

À s’en battre le sang

 

Barbara Auzou.

 

 

6 réflexions sur “Terrain vague

  1. Oh oui faites qu’elle traîne la longue robe de ces escaliers là
    puisque sans paliers
    le temps en se prenant par la main
    Le plaisir doit pouvoir se trouver dans l’impossible franchi
    Je ne saurais limiter l’amour à une famille
    il est de toutes…
    N-L

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s