Instantané 65

 

Le silence

réclame sa part de beauté

Il touche un matin la mort d’un côté

de l’autre l’éternité et ne sait que déposer

sur vos chemins brûlants de bonnes intentions

sinon un bouquet d’amour totalement dépité

qu’on aurait pris de court à se voir courtisé

À la pierre bavarde de vos pensées

 

Sauriez-vous mesurer l’inclinaison

que prend la feuille quand quelque chose devient vrai

Et combien nous serions blessés

que la parole une fois de plus la devance?

 

Barbara Auzou.

 

5 réflexions sur “Instantané 65

  1. Fraction matérielle souci seul en bordure de l’homme
    Il y a la fragile pensée qui tient au gel
    Un pare-bise aux babines roides bloque la circulation
    Le m’aime modèle décongestionne
    La part étant inégale il s’avère nécessaire de sang mêlé
    Pouls, peaux, pouls d’home je chante
    Et de d’eux fais un seul dans un lit de coucous…
    N-L

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s