Instantané 69

ob_91219c_plage-noir-blanc-mer-amimaginaire-3367

Tu m’entends?

C’est une jarre qui tremble

Pour la peau nue

Un soleil en retard

Où se baigne le matin

La veine délicate

De l’ultime oiseau

 

C’est le ressac ému

Le poisson rare et affable

Revenu du sable enfantin

La pelle et le râteau

Tout ensemble

 

Caresse-les longtemps

C’est le bois vivant

D’un vécu vulnérable

 

Barbara Auzou.

7 réflexions sur “Instantané 69

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s