Instantané 83

La leçon de piano/ Henri Matisse

62b204eb3368594696bc032246962589

J’ai cueilli sous tes pas

l’enfant immédiat

de tous les songes

Son visage était pierre de lune

ses doigts éponge et définition

d’un ciel las exempt de dune

J’y ai lu la présence tutélaire

d’une femme aux hanches larges de terre

que l’amour entier allume

aux flancs chauds d’une promenade hebdomadaire

et les anémones de tout ce que l’on cache

sur le piano du dimanche où l’on se penche

pour mesurer la ressemblance imprévue avec son père

 

Et je me suis tue

Trop consciente de la brûlure engagée tout entière

dans son amoureuse démarche d’adoption

 

Barbara Auzou

2 réflexions sur “Instantané 83

  1. Le silence étend son mercure et fait niveau
    On le verrait luire dans la surdité tant l’émotion étreint
    Fécondité imminente de l’esprit
    La graine lève au couvé de l’herbe longue
    Chaleur des seins tendant déjà l’outremer…
    N-L

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s