Tenir ensemble

5802109611

Je me demande

parfois

comment tout cela

peut tenir ensemble

le figuier avec toutes ses racines

l’amandier avec toutes ses amandes

la main avec toutes ses lignes

tremblantes

tendues vers les quatre points cardinaux

Pourquoi

la persistance des routes dans les demeures mouvantes

de la mémoire

la conversation avec la mer dont on a soif

les soirs d’attente

et sa peine légère qu’on porte sur le dos

ou à l’arrière du genou

comme une fleur de sable

 

Barbara Auzou.

4 réflexions sur “Tenir ensemble

  1. La question
    Telle celle-ci n’a qu’une seule réponse : la complémentarité
    Qui marie le noyau à la pulpe, la tessiture à la bonne voie, le bulbe au cœur, le tenon a la mortaise, la marguerite au delta, la robe au crin, le cri au silence
    Comme le bord de mer à la ceinture et la marée haute a téter les seins
    Tenir ensemble
    Comme l’équilibre absolu…
    N-L

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Tenir ensemble | Raimanet

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s