Le déroulé des routes (V)

depositphotos_105013720-stock-video-feet-of-young-man-walking

Quand toute force est bue

encore frayer au sentier ému

dont les oiseaux balaient l’orage

et se surprendre à aimer ce qu’on est devenu

Douceur de la tête inclinée

dans les mains qui sourient

au possible de la nuit pure

et de tout ce qui se passe d’absolu

en dehors du langage

 

Barbara Auzou.

3 réflexions sur “Le déroulé des routes (V)

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s