Ma très simple

47748488

Depuis que nous luttons contre l’apparence

Ma très simple

Et que nous creusons le rêve jusqu’à sa source

Davantage de lumière entre dans la maison

Et y couche partout son empreinte.

On a battu les horizons d’innombrables cerfs-volants

Et fait notre lit en amont de sa course- en plus de la vie.

Ma très simple pourtant qu’il te soit dit pour toute étreinte

Que l’immobile secousse qui me trahit

Quand de ta robe tu promènes l’imperturbable transparence

N’est que distraction feinte

Et qu’elle fait sourire la pierre sous la mousse.

 

Barbara Auzou.

7 réflexions sur “Ma très simple

      • CHANT ONZIÈME

        Comme une comparaison voguant négligemment en apparence dans un esprit distrait, s’en va, péchant une réalité encore obscure dans une zone encore plus obscure et vous la met
        au jour, tout à coup, timbrée de mots significatifs, ainsi l’époque malheureuse, hébétée sous les coups incessants, prépare quelque chose d’important qui va
        rendre intelligible l’immense confusion où des millions s’entrebattent à mort, sans pouvoir s’arrêter, pris dans les bretelles du malheur.
        Mais quelle chose?
        Et comment?

        Telle une eau douce souterraine circule sous l’eau de la mer, ne servant à personne, mais peut émerger plus loin à l’intérieur des terres, arrosant une graine, puis
        élevant un palmier, ainsi…

        Henri Michaux

        Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s