Immanence

1e564892db979e626efdd89a6099e5f8

Nuit sur le verre

et sur la poitrine d’un homme

posée vulnéraire cette fleur vulnérable

un peu plus crépusculaire que les autres

peut-être

s’étonne de sa paume renversée à toute autre pareille

comme un quart d’heure supplémentaire au soleil

arraché

Le jour se lève dans ses lignes oubliées

qui iront bientôt rejoindre toutes les vallées

et la tentation de tous les pommiers qu’au loin on devine

comme des promesses de paroles claires

interchangeables

 

Barbara Auzou.

 

Une réflexion sur “Immanence

  1. Pingback: Transcendance | Lire dit-elle

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s