Et quand tu me demanderas…

2086afb457fb19ab60af8bf56ba52de5

Et quand tu me demanderas

les couleurs que ce jour ont revêtues

je te répondrai que ce jour a tâtonné

dans les rumeurs assourdies d’un reste de nuit

expulsée des triages et que mon ombre s’est étonnée

de sa pâleur reculant un peu plus à chacun de mes pas

qui escortaient avec eux le corps chaud de l’enfant que je fus

comme un colosse aux jambes têtues adoucies avec l’âge

mais qu’on aide encore à traverser la rue

 

Tu souriras

confirmant au passage que tu m’as toujours connue

 

Barbara Auzou

 

3 réflexions sur “Et quand tu me demanderas…

  1. Ce banc trouvé à bord de ta main traversière
    me tient à longer la côte
    le flanc
    la cuisse
    le mollet
    jusqu’à l’affaisse de la brûlure en réponses assurées
    banc de sable que tes seins soulèvent à l’appel
    en navigation privée….

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s