La parole poétique

85ac774dece20d936c30da6f012f1de2

Non par calcul

mais par brûlure

la parole monte

pour devenir poème

au faîte d’un monde dur

et sans scrupule

Dans sa poche d’air elle sème

pour le maintenant

non pour le comment

que tout divise

et la langue s’en va sous la pierre fortuite

pour le une fois de chaque chose

et creuse jusqu’au parfum des roses

Que voulez-vous qu’elle capitalise?

Elle habite une fleur gratuite

que la brise souvent malmène

et couche sur un lit non négociable

 

Barbara Auzou.

 

2 réflexions sur “La parole poétique

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s