La maison du haut II

c0dabc25b5e4aa43ad66399869473c59

Le jour ouvre la main et mes jambes aiguisées prennent le chemin

de la maison du haut

Les rochers escarpés auront brisé bientôt l’ignominie et la géométrie des clôtures

pour laisser entre les cônes d’ombre

l’espoir de draps frais tendus sur des lits anciens

 

Barbara Auzou

4 réflexions sur “La maison du haut II

  1. Au lit clos fermons les comment taire, c’est l’intime parole qui étend sur la couche son jardin secret
    nulle exclamation
    troublant le faufilé des pétales dans la remontée de l’âme
    Il y a tant d’amour sous les paupières qu’un rien pourrait faner
    Ernesto a jeté la clef de l’établissement scolaire et bouchonné son âne pour cause de Jour de Fête…
    N-L

    Aimé par 2 personnes

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s