« Eclair au repos » d’Octavio Paz

maxresdefault

Épendue

pierre faite du midi,

yeux entrouverts dont le blanc s’azure,

sourire mi-clos

Tu te lèves à peine et secoues ta crinière de lion

Tu t’étends

délicate veine de lave dans le rocher

éclair apaisé

tandis que tu dors je te caresse et te polis

hache svelte

flèche dont j’incendie la nuit

 

La mer combat au loin avec des épées et des plumes

 

Octavio Paz/ traduction de Jean-Clarence Lambert.

3 réflexions sur “« Eclair au repos » d’Octavio Paz

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s