Saudade

5e49832d342d4a8f3f36459ff6f8137e

Regarde-moi

je suis entière

et la vie est rare

conçue pour quel autre plan

sinon la plainte et son complément

Une saudade qui tremble légère

sous les paupières et investit les yeux

dans un désordre de meubles

qu’on enjambe comme une bête maussade

jusqu’au bleu

 

Barbara Auzou.

4 réflexions sur “Saudade

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s