Keloù de Breizh: Mardi matin

interieur breton 1

Les mots d’amour ont laissé des traces de doigts

sur le cuivre des casseroles

et sur mon épaule lustrée s’érige le droit

chandelier de ce qu’un seul jour peut comporter

d’émoi

Gorgés de nuits les épis mouillés au matin

sollicitent la parole

Je me tais Le monde pèse son poids d’étain

J’ai une fierté simple qui me vient

des bêtes et le travail se poursuit au crachin

de l’enclos

 

Barbara Auzou.

2 réflexions sur “Keloù de Breizh: Mardi matin

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s