Keloù de breizh ( Mardi soir)

Fontaine Sainte-Barbe, Le Flaouët20190813_153022

Certains se coucheraient comme des bêtes plaintives le long de leurs grandes nuits de palmes

D’autres mourraient au fond des bois tressaillant devant le grenier de leur mémoire

Et je resterais ce visage absolument calme qui aurait brûlé au goutte à goutte depuis le fond des âges

Le sang et le récit noir que les hommes en feraient

 

Barbara Auzou

3 réflexions sur “Keloù de breizh ( Mardi soir)

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s