Keloù de breizh: (Samedi matin)

Le Bono.

bono

Le ciel comme une figure balançant entre absence et présence et accablé de liens

pourtant dispense partout cette chose qui coule avec le sang et les bateaux

Pré -science d’une lampe ou d’un murmure au fanal de l’inconstance que l’on porte sur le dos

 

Barbara Auzou

5 réflexions sur “Keloù de breizh: (Samedi matin)

  1. Sans être las le ciel est dans un jour de rame
    raison pour laquelle il flâne avant de lever la voile
    Je préfère ton do
    comme un constant perchoir
    L’école de voile et ses rires d’enfants moussent sur la plage de mon microsillon, Ma…

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s