Passer son chemin…

téléchargement (9)

J’ai passé le sang et le chemin

de ce qui n’avait rien à m’apprendre

crevé mille fois l’airain de son cuivre

tendre modelé par trop de paysages conquérants

et me suis laissé surprendre un matin

au toril de l’esprit buvant dans mes mains

un peu de ciel par le Beau tremblant

que battait l’avoine des intempéries

sous le sabot franc de quelque but essentiel

 

Barbara Auzou.

2 réflexions sur “Passer son chemin…

  1. Gagner sa place dépend d’autres cornes que celles d’hourras rebattus
    Modelage pour plâtre ne parvenant pas au bronze alliage
    Quand a forcer la muleta l’olé rengaine l’habit en gardant la lumière
    S’étend le silence du beau debout rendant hommage…
    N-L

    Aimé par 2 personnes

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s