Supplément d’Être

ecureuil

Les choses menues

mesurables qui s’ébrouent

sur le jour comme de grands chiens mouillés

n’aurons pas eu raison de nous

Leurs mots s’entre-dévorent avant même de toucher

la langue chaude de nos fenêtres

Je marche vers toi à perte de vue

dans un matin roux comme un supplément d’être

 

Barbara Auzou.

 

 

5 réflexions sur “Supplément d’Être

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s